LA R&D DANS UNE PME

L'innovation chez Spirec

La R&D et l’innovation

 

L’amalgame entre la recherche et développement (R&D) et l’innovation est toujours présent. Cependant, il est important de souligner que ces deux notions se complètent :

  • L’objectif premier de l’innovation est d’améliorer les processus existants en utilisant les connaissances déjà disponibles. Ces connaissances sont propres à l’entreprise ou disponibles sur le marché à un instant donné [1]. Comme exemple d’amélioration, l’ergonomie ou les fonctionnalités peuvent être citées.
  • Le but de la R&D est de développer les connaissances par rapport à l’état de l’art et une confrontation aux verrous technologiques et difficultés qui auront été identifiés [2]. La résolution de ceux-ci passe par la création d’un processus inventif [2], qui demande de l’investissement en temps et en argent. Ces connaissances pourront ensuite être utilisées dans le cadre du développement de nouvelles innovations [1] ou par la publication d’articles ou de brevets.

 

La R&D des PME françaises

En 2017, la dépense intérieure de recherche et développement des entreprises implantées en France (DIRDE) s’établit à 33,03 milliards d’euros [3]. Ce montant représente 1.44% du PIB. Les petites et moyennes entreprises (PME) réalisent 18% de la DIRDE. Cela démontre que, non seulement les PME participent activement à la recherche en France, mais aussi que la R&D est un des enjeux majeurs de l’économie en tant que facteur de croissance.

Les dispositifs mis en place

 

La France a mis en place des dispositifs d’aides publiques aux entreprises pour soutenir leur effort en matière de R&D. Parmi ces aides, le dispositif du crédit d’impôt recherche (CIR) pour les sociétés réalisant des activités de R&D est le plus important. Le crédit d’impôt innovation (CII) est uniquement réservé aux PME. Plafonné à 80 000 €, sa création en 2013 avait justement pour but de favoriser l’innovation des petites structures qui représentent la très grande majorité de l’économie française [4]. Le concours i-Nov permet de soutenir des projets innovants portés par les PME et de favoriser l’émergence d’entreprises leaders dans leur domaine.

L’Etat finance cela via le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) et est opéré par Bpifrance et l’ADEME. Il permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation. Les coûts totaux sont compris entre 600 000 euros et 5 millions d’euros et dont la durée est comprise entre 12 et 36 mois. Ce concours contribue aussi à accélérer le développement et la mise sur le marché de solutions et technologies innovantes [5]. Le partenariat entre les PME et les laboratoires de recherche publique est très fréquent, dû à leur complémentarité. Les laboratoires s’attaquent souvent à des problématiques très exploratoires et les PME offrent des cas d’application concrets des connaissances acquises. Les laboratoires de recherche peuvent également donner accès à des dispositifs matériels dont le coût serait conséquent pour les PME, mais également à des experts reconnus pour stimuler les projets de recherche [6].

L’innovation chez Spirec

 

Une des valeurs fondamentales de SPIREC est l’innovation. Cela passe par la R&D. En 2019 et 2020, le montant du crédit d’impôt (CIR et CII) est respectivement de 22k€ et de 138 k€. En 2020, SPIREC a investi 6 % de son chiffre d’affaires en R&D.
SPIREC a développé un partenariat avec le CEA INES. Ce partenariat a l’avantage de rassembler un maximum de connaissance et de savoir-faire pour la bonne tenue des projets de R&D. Cela permet à SPIREC de développer de nouvelles fonctionnalités et d’améliorer l’existant.

Les brevets Spirec

 

La publication de brevets fait partie du processus d’innovation cher à SPIREC. Les plus récents sont la DYNAVAP et l’ECOSPI. La DYNAVAP est une bâche. Elle reçoit les condensats issus du SPIVAP. Cela lui permet de piloter le niveau et la température des condensats pour valoriser au maximum la quantité d’énergie disponible. Cela optimise la récupération d’énergie pour préchauffer l’eau chaude sanitaire ou maintenir la température du bouclage. Le préparateur ECOSPI, développé conjointement par SPIREC et AIA Life Designers, utilise l’énergie récupérée sur d’autres équipements pour préchauffer l’ECS. Ces deux systèmes ont pour point commun l’économie d’énergie.
Preuve de la reconnaissance de son travail en R&D, SPIREC fait partie des lauréats du concours d’innovation i-Nov 2020, dans la thématique « Énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques ».

Chayan Nadjahi, Responsable R&D

Bibliographie

 

[1]        “QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE INNOVATION & R&D ?” https://navigacom.com/fr/blog/2019/1/2/innovation-vs-rampd.

[2]        “QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE INNOVATION ET R&D ?” https://www.innovatech-conseil.fr/difference-entre-innovation-et-rd/.

[3]        “Les entreprises en France Édition 2019.” https://www.insee.fr/fr/statistiques/4255770?sommaire=4256020.

[4]        “Quelles différences entre le CIR et le CII ?” https://www.self-and-innov.fr/blog/quelles-differences-entre-le-cir-et-le-cii/.

[5]        “Concours I-Nov : un nouvel appel à projets pour encourager l’innovation dans les PME et start-up (7e vague).” https://agriculture.gouv.fr/concours-i-nov-un-nouvel-appel-projets-pour-encourager-linnovation-dans-les-pme-et-start-7e-vague.

[6]          “PME innovantes : 6 bases pour aller plus loin, vers la R&D.” https://www.linkedin.com/pulse/pme-innovantes-6-bases-pour-aller-plus-loin-vers-la-rd-bosc-phd/?originalSubdomain=fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.